ASTROLOGIE MÉDICAL I Par le Dr Duc NGUYEN

ASTROLOGIE MÉDICAL I
Par le Dr Duc NGUYEN (Frack NGUYEN)

Mr HALBRONN, m’a demandé de parler des limites de l’astrologie médicale. Le sujet est aisé à traiter, car il y en a de nombreuses…

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je voudrais souligner un élément d’importance : en médecine, on soigne un être humain, et non un thème de naissance !
Il est clair que dans le domaine médical, peut être plus encore que dans bien d’autres domaines, l’astrologie se doit de … : ” au moins de ne pas nuire ! ” .
Une prudence déontologique est de mise. L’astrologie n’est là que pour évoquer des pistes et non pour établir des certitudes diagnostiques.Il serait catégoriquement désastreux, et déontologiquement indéfendable, de poser un diagnostique sur la seule base du thème de naissance.

I LES LIMITES
A°/ LIMITES LIEES A L’ASTROLOGIE ELLE MÊME
Mais tout d’abord, il n’est pas possible de parler des limites de l’astrologie médicale sans faire référence aux limites de l’astrologie en général. En particulier, à la manière dont se situe l’astrologie par rapport au principe de causalité.

Action Causale

Est une action qui est nécessaire et suffisante pour que survienne un événement (Évènement : Ce qui arrive; ce qui se produit.).

Une action causale, chaque fois qu’elle est présente, entraîne l’apparition d’un effet.

C’est pourquoi elle est reproductible.

Une indication astrologique isolée ne peut prétendre accéder au rang d’action causale.

Ex : ce n’est pas parce que vous avez le Soleil en maison VI en Verseau, qu’inéluctablement, vous aurez des entorses de cheville.

Dans la conception scientifique de l’univers, toute chose, tout état, tout événement n’est que la conséquence d’une cause qui l’a précédée.

L’écoulement du temps va toujours de la cause vers la conséquence.

C’est un déterminisme absolu (Déterminisme : Système philosophique d’après lequel nos actes sont régis par des lois rigoureuses.).

Facteur Favorisant

Est un élément qui n’est ni nécessaire ni suffisant pour entraîner l’apparition d’un événement, mais qui facilite sa survenance .

L’addition d’un grand nombre de facteurs favorisants (Facteur : Elément qui agit, qui influe.) peut, approximativement , accéder au statut d’action causale.

Quant un agent causal est présent, il induit toujours l’apparition d’un effet.

Il en est tout autrement dans le cas du facteur favorisant, qui peut exister sans qu’aucun effet ne se manifeste.

Cette action insuffisante pour qu’apparaisse un événement renvoie à la notion de seuil et d’effet seuil (Seuil : Limite au-delà de laquelle les conditions sont modifiées.)

Ex : Une alimentation équilibrée favorise le maintien d’un état de santé optimum, elle en est une condition nécessaire, elle n’en est pas pour autant une condition suffisante.

L’Astrologie ne respectant pas les critères de la causalité ne peut prétendre être scientifique.

Elle décrit une réalité subjective située en dehors du champ de la science.

La corrélation astrologique est de l’ordre du facteur favorisant, de l’ordre d’un déterminisme partiel.

Ainsi je ne crois pas qu’elle décrive notre destin ( Ce terme de ” destin ” recouvrant ici la notion d’une suite évènementielle, s’inscrivant dans le cadre d’une chronologie tant spatiale que temporelle et dont la survenance serait de l’ordre de l’inéluctable).

Le passé de chacun, son hérédité génétique mais aussi son histoire personnelle ont une importance.

Tout ceci n’est pas pris en compte de façon suffisamment récurrente dans les ouvrages astrologiques,.

Il ne s’agit pas seulement d’interpréter un thème astrologique, mais le thème d’un homme ou d’une femme, d’un adulte ou d’un enfant particulier et ce à un moment particulier de son histoire.

Le thème natal n’est qu’une influence supplémentaire parmi l’ensemble des autres influences ; il n’est qu’un outil d’investigation, parmi les autres outils de travail que sont les déterminants génétiques, biologiques, alimentaires, sociaux, culturels, géographiques etc…

L’étude de la carte du ciel de naissance peut certes apporter des éléments intéressants et extrêmement pertinents, mais il faut insister sur le fait que cette étude de thème astral ne représente qu’un moyen, un outil certes performant de travail et de réflexion ( s’il est utilisé avec rigueur et discernement ), mais un outil à ne prendre en considération qu’au même titre et au même degré que les autres moyens raisonnables d’analyse de la personne .
A savoir, entre autres, les déterminants multifactoriels, tant génétiques que biologiques, tant alimentaires que géographiques et tant culturels que sociaux.

Une grande majorité d’hommes après 60 ans aura des problèmes de prostate. Une grande majorité de femmes souffrira de bouffées de chaleur après la ménopause.

Quels patients seront, en effet, cependant touchés effectivement par ces pathologies ?

Cela n’est pas clairement apparent dans un thème de naissance.

Dans le même ordre d’idée , il n’y a pas que les seuls possesseurs d’un Mars en Taureau qui sont susceptibles de contracter une angine.

Ne pas demander à l’outil astrologique ce qu’il ne peut donner éviterait bien des déconvenues aux astrologues.

B°/ LIMITES LIÉES AU SUJET HUMAIN

Entre le thème de naissance et la vie de la personne, il existe une corrélation .

Mais une corrélation qui ne répond pas au schéma : cause => effet.

La relation dont il s’agit serait plutôt du type possibilité => réaction/choix (du sujet).

Il faut intégrer (dans notre description des phénomènes) la capacité “réactionnelle” du sujet (choix parmi un ensemble de possibles).

La sensibilité personnelle

Tous les praticiens sérieux de l’astrologie ont remarqué que leurs interprétations de thèmes, selon leurs clients, n’avaient pas la même pertinence.

Je crois qu’il faut comprendre ces écarts entre la précision escomptée et celle obtenue, comme l’expression de la sensibilité personnelle de chacun aux “influences” astrologiques.

La validité d’un test biologique se juge par sa capacité à rendre compte d’un phénomène c’est ce que l’on nomme sa sensibilité; et à ne rendre compte que de ce phénomène, c’est ce que l’on appelle sa sélectivité.

Par exemple un test de grossesse doit être positif chez toutes les femmes enceintes
(bonne sensibilité du test), et n’être positif que chez les femmes enceintes (bonne sélectivité).

La fiabilité de l’astrologie peut s’étudier de le même manière.

Sa sensibilité est bonne (bien que non parfaite), en effet elle rend compte facilement du type de perturbation physiopathologique à l’œuvre chez un patient.

Par contre sa sélectivité est mauvaise : chez un individu donné, quelles maladies parmi le panel éventuellement évoqué lors de l’étude de la carte du ciel, contractera et développera- t’il réellement?

Et face à une telle question, l’astrologie ne peut apporter de réponse ni réellement exhaustive, ni véritablement satisfaisante.

attendez le suivant…
data: 2002 continua no próximo artigo




Deixe seu like e siga nossa Rede Social:
0

MeiodoCeu

material originário do antigo site Meio do Céu - Claudia Araujo, hoje denominado Grupo Meio do Céu - Claudia Araujo e composto por diversos novos colunistas. Essa é uma maneira de preservar o material do antigo site, assim como homenagear aqueles que não mais escrevem no site e/ou não mais estão entre nós nesse plano da existência. Claudia Araujo

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *